Eclairage sur les consultations citoyennes sur l'Europe

C’est avec un intérêt certain et effarement que j’ai lu la tribune de Pernelle Richardot et Jean-Baptiste Mathieu dans la  rubrique « La Ville en Débat » des DNA à l’occasion de la journée de l’Europe le 9 mai dernier. J’ai pu constater que l’actualité sur l’Europe fait l’objet d’un amalgame chez les élus PS de notre territoire avec pour objectif de détourner le fond du débat en optant pour la polémique politicienne. Afin de rétablir toute la lumière sur ces débats auprès des lecteurs, je souhaite affirmer clairement la différence entre la Grande Marche pour l’Europe et les consultations citoyennes sur l’Europe.

 

La Grande Marche pour l’Europe est un événement organisé par La République En Marche. Elle consiste à réaliser des portes à portes auprès des citoyens afin de recueillir leur avis sur un questionnaire comportant 11 questions sur des enjeux européens. Ces porte-à-porte ont lieu à l’échelle nationale et durent 5 semaines à partir du 7 avril dernier.

 Au niveau européen, les consultations citoyennes sur l’Europe sont devenues un projet commun initié par le Président de la République. Dans les 26 pays de l’Union Européenne adhérant à la démarche (Le Royaume Uni n’est plus concerné suite au Brexit et la Hongrie s’en est exclue), les citoyens sont invités à partager dans le cadre de débats transpartisans leurs propositions pour l’Europe. Ces consultations auront lieu jusqu’au mois d’octobre 2018 et font l’objet de restitutions disponibles sur le site www.quelleestvotreeurope.fr. Ces restitutions seront analysées et étudiées en vue du Conseil européen de décembre 2018. Il s’agit là d’une dynamique purement citoyenne à laquelle chacun est convié pour exprimer son avis sur le futur de l’Europe et qui peuvent être organisées par tous : citoyens, associations, collectivités, syndicats à condition de se soumettre à un processus de labellisation.

C’est dans cet esprit que je me suis engagé en organisant cinq consultations dans la première circonscription du Bas-Rhin entre avril et octobre cette année. La première consultation a eu lieu le 19 avril 2018 à l’ENGEES. Elle portait sur le thème de la transition énergétique et a rassemblé environ 80 citoyens, toutes tendances politiques confondues. La seconde aura lieu au Centre Social et Culturel de l’Elsau ce mercredi 16 mai à partir de 18 heures et porte sur les opportunités de la jeunesse en Europe. J’invite tous les jeunes, tous les citoyens de la circonscription et au-delà mais aussi Pernelle Richardot et Jean-Baptiste Mathieu à participer à cet événement afin qu’ils puissent être témoins du caractère transpartisan de cette démarche européenne ; mais aussi observer qu’à partir de débats citoyens naissent de formidables idées pour nourrir les élus que nous sommes.

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 03 88 32 29 87