Défense du siège du Parlement européen à Strasbourg

Communique de presse des Parlementaires alsaciens de la majorité

Suite à l’article paru dans les Dernières Nouvelles d’Alsace du 14 juin 2018 relatif aux menaces pesant sur le siège du Parlement Européen à Strasbourg suite aux déclarations de la chancelière Merkel rapportées par les DNA, les parlementaires alsaciens de la majorité présidentielle confirment leur soutien sans faille au maintien du siège du parlement européen à Strasbourg, ville symbole de la réconciliation franco-allemande et de la construction européenne.

Ils rappellent l’attachement du Président de la République Française au siège du Parlement Européen à Strasbourg démontré à de nombreuses reprises depuis son élection, depuis sa première venue à Strasbourg en tant que Président le 1er juillet 2017 lors de l’hommage européen au chancelier Helmut Kohl et plus récemment lors de son discours du 17 avril 2018 devant le Parlement Européen. A cette dernière occasion, le Président de la République a assisté à la signature du contrat triennal 2018-2020 associant la ville, l’Eurométropole, le département, la région et l’état, montrant ainsi son engagement personnel à renforcer les atouts de Strasbourg en tant que capitale Européenne.

Ils affirment que la répartition géographique des différentes institutions européennes au sein des pays de l’Union européenne est essentielle au développement d’une Europe démocratique et proche des citoyens européens, fidèle à sa devise : « Unie dans la diversité».

Patricia SCHILLINGER,Sénatrice du Haut-Rhin - Bruno FUCHS, Député du Haut-Rhin

Thierry MICHELS, Député du Bas-Rhin - Bruno STUDER, Député du Bas-Rhin - 

Vincent THIEBAUT, Député du Bas-Rhin- Sylvain WASERMAN, Député du Bas-Rhin - Martine WONNER, Députée du Bas-Rhin

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 03 88 32 29 87