Rapport pour observations sur le projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel

En tant que membre de la Commission des Affaires sociales et des Affaires européennes, j’ai été nommé rapporteur du rapport d’information déposé par la Commission des Affaires européennes portant observations sur ce projet de loi. Je me félicite de la qualité du travail accompli et vous invite à consulter folder ce rapport

 

Ce dernier fait en partie écho à ce qui a été échangé lors de ma dernière consultation citoyenne sur l’Europe sur le thème « Quelles opportunités pour la jeunesse en Europe ? » le 16 mai dernier.  Ce travail a mis en avant la volonté d’aboutir à la création d’un statut d’apprenti européen. La mobilité issue de ces mesures est, à mon sens, un véritable moteur d’une Europe sociale qui libère et qui protège, mais il faut rester vigilant à ce que ce statut d’apprenti européen reste accessible à tous.  De même, le renforcement de la lutte contre la fraude à l’usage du statut des travailleurs détachés permet de rendre tout son sens à la notion même de détachement de travailleurs qui a été bien trop dévoyée. La mobilité doit être réciproque et se faire dans le respect des droits des travailleurs. Selon moi, le projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel va dans le sens d’une réelle citoyenneté européenne.

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 03 88 32 29 87