Intervention en hémicycle sur le Paquet Mobilité

Le 6 mars dernier je suis intervenu à la tribune de l’hémicycle lors de l’examen de la proposition de résolution européenne sur le paquet Mobilité, pour réaffirmer quelle vision de l’Europe nous voulons porter : celle d’une Europe du progrès social et environnemental, qui refuse la concurrence déloyale et le dumping social.

Nous soutenons que la protection sociale doit être assurée pour tous les transporteurs routiers et que les règles du détachement du travail doivent s’appliquer au secteur pour éviter les abus et la fraude. J’ai rappelé mon attachement, en tant que rapporteur et auteur d'une proposition de résolution, à la réussite de la transition énergétique et à l’atteinte des objectifs de l’Accord de Paris, pour lesquelles la contribution du secteur des transports est indispensable.

En particulier, nous devons mettre en place une tarification adéquate de l’usage des axes routiers, qui prenne en compte les impacts de pollution et de congestion. C’est un enjeu majeur dans le Bas-Rhin, où l’échec du projet d’écotaxe a conduit à un report du trafic de poids lourds depuis l’Allemagne vers les régions françaises frontalières, qui génère saturation du trafic et pollution.

C’est par une meilleure harmonisation européenne que nous parviendrons à apporter des solutions concrètes.

 

La proposition de résolution européenne sur le premier Paquet mobilité

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 03 88 32 29 87